L’Art Interactif

Contrairement aux formes d’art traditionnelles, l’art interactif est une forme d’art dynamique qui réagit à son public et/ou à son environnement. Aujourd’hui associées au monde des ordinateurs, les installations ou oeuvres interactives étaient avant influencées par l’action directe du spectateur.

Comme nous a dit Jean-Louis Boissier « Les arts interactifs impliquent une relation particulière à l’œuvre » et « si l’on en est venu à parler d’arts interactifs, c’est à partir de la notion d’interactivité qui est elle-même attachée au fonctionnement et à l’usage des ordinateurs ». Oui et non, en effet comment peut-on expliquer que dès la Préhistoire (avec son art pariétal) des animaux représentés dans une caverne change d’expression ou de position selon l’angle de la lumière ? En aucun cas l’ordinateur n’était présent (sauf si je me trompe) et pourtant il s’agit bien d’une oeuvre qui réagit à son environnement.

Donc si je résume, nous pouvons comparer deux types d’arts interactifs, ceux qui dépendent d’une action directe du spectateur et ceux d’une action indirecte.

Les actions directes

Ce que j’entends par actions directes, est le fait que le spectateur ou l’environnement influe sans intermédiaire sur l’oeuvre. Et les artistes en jouent puisque leur oeuvre n’est aboutit que lorsqu’il y aura eu cette influence, leur but est de créer avec le mouvement du spectateur ou des éléments naturels.

Un-nuage-d-ampoules-electriques_exact1024x768_p.jpg

Cloud de Caitlind r.c. Brown & Wayne Garrett dans le cadre du Festival Maintenant du 13/10/2015 au 18/20/2015.

Ici cette installation nous montre bien l’impact des actions directes du spectateur sur l’oeuvre, puisque ce nuage de 5000 ampoules ne peut s’allumer ou s’éteindre que si les passants tirent sur les ficelles.

Les artistes anticipent alors les mouvements des spectateurs et réfléchissent aux éventuels impacts qu’ils pourraient avoir sur l’oeuvre.

Les actions indirectes

Malgré cela, aujourd’hui la plupart des installations interactives sont reliées à des ordinateurs et utilisent des capteurs qui mesurent la température, le mouvement, la proximité et j’en passe. Chacune de ces informations est programmée en amont, ainsi sur l’oeuvre on obtient des réponses ou réactions particulières.

On peut ici aussi diviser cette catégorie en deux, les actions volontaires et involontaires. C’est a dire que c’est l’artiste qui à décidé à l’avance de l’impact du spectateur sur l’oeuvre ou au contraire il laisse le spectateur en faire ce qu’il veut.

Quand je parle d’actions involontaires, je veux dire que l’oeuvre réagit malgré le spectateur. Leur simple présence ou déplacement suffit, ainsi l’oeuvre voit le jour ou se modifie seule, le spectateur ne contrôle rien.

Capture d’écran 2016-12-24 à 13.10.31.png

One Man One Tree du duo Electronic Shadow composé de Naziha Mestaoui et Yacine Aït Kaci

One Man One Tree se contente de la présence humaine, en effet pour chacun des passages d’un spectateur sur l’une de ces plateformes une graine et plantée et un arbre pousse. Seulement le spectateur reste passif et ne contrôle pas cette floraison.

Au contraire de cette passivité, les autres oeuvres laissent le spectateur au centre. Ainsi il est le maître de ces actions et de se qu’il va se passer. C’est le spectateur qui devient l’artiste.

bg_motion-project-street.jpeg

The V Motion Project

L’idée ici est de retranscrire les mouvements de l’Homme en une musique, chaque mouvement permet la modification de son. Ici le spectateur est au centre de l’oeuvre puisqu’elle ne pourrait naître sans lui.

On comprends alors toute l’importance du spectateur et de ces mouvements dans l’art interactif. Le public et la machine travaillent ou jouent ensemble dans un dialogue qui produit en temps réel une œuvre d’art unique. Comme l’a dit Marcel Duchamp : « C’est le regardeur qui fait le tableau ».

Sources

  • Rapport d’élève du Centre pour l’art et la technologie des médias sur « l’art interactif », crée en automne 2003. L’ART INTERACTIF consulté le 18/12/2016.

Écrit par Alexandre Nicolle le 23/12/2016.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s