L’univers sculptural de H.R Giger

Hans Ruedi Giger est un représentant majeur de l’art visionnaire et de l’art fantastique du XXe siècle. Il a abordé tout au long de sa carrière la problématique de l’être humain à l’ère du développement technologique. Giger est malheureusement peux connu des milieux institutionnels de l’art et est absent de manière assez significative des livres d’histoire de l’art.

POSITIONNEMENT DE STYLE ET CINEMA

Giger est considéré comme un dessinateur, peintre et sculpteur. Dans sa jeunesse il étudie l’architecture et le design industriel à l’École des arts appliqués de Zurich en Suisse. En 1964, à 24 ans, il réalise ses premières œuvres d’art. Il s’agissait principalement de dessins à l’encre et de peintures à l’huile. Un peu plus tard, sa découverte de l’aérographe accompagnera son propre style de peinture à main levée.

Bien qu’absent des livres R. Giger reste reconnu comme l’un des plus grands artistes du réalisme fantastique au monde. Il a élaboré un style qu’il qualifiait de biomécanique, qui joue avec un symbolisme sombre de la fusion des mondes biologique et technologique.

C’est justement cette propension à mêler la machine au corps, le tout dans un environnement sombre et anxiogène qui a tant plût au réalisateur Ridley Scott lorsque celui ci anticipait le premier film Alien, qui récolta l’oscar de la meilleure réalisation en effets visuels en 1980. C’est en effet le livre le plus célèbre de Giger, Necronomicon, publié en 1977 qui a servi d’inspiration visuelle principale à Ridley Scott.

Parmi les autres œuvres cinématographiques bien connues de Giger il y a eu des dessins pour Poltergeist II, Alien3 et Species, ainsi que le légendaire film Dune d’Alejandro Jodorowsky, qui n’a pas vu le jour.

Necronom de H.R Giger

LA FIGURE DE L’ALIEN

Les volumes organiques et noduleux créé par Giger, l’absence de ligne droite induisent chez le spectateur une sensation de perte de contrôle devant la science du vivant aussi mouvante qu’incontrôlable. Giger a su traduire à travers la figure de l’alien, tout les travers de l’homme moderne en quête d’un progrès qui finit par le phagocyter.

La science fiction et son univers dystopique se retrouve ici résumé en un prédateur ultime dont la transition des formes lors du développement à su développer la plus extrême des adaptabilité.

Le crâne de forme phallique de la créature dénote de manière plus où moins métaphorique l’un des travers du psyché humain. Le désir sexuel forme effectivement l’un des pilier de l’instinct prédateur de l’homme. C’est n’est certainement par un hasard si Giger a placé cette figure phallique à l’arrière de la boîte crânienne de cette créature. L’impressionnant volume crânien de la créature semble dénoter une grande intelligence, dont la proportionnalité de volume est inhérente au besoin primaire à assouvir, à sa survie. Autrement dit, la faim justifie les moyens, lorsque que ce prédateur se met en quête de sa proie, c’est l’ensemble des sens de cette arme biologique qui sont en éveil.

Illustration de l’alien par H.R Giger

VIVRE L’EXPERIENCE GIGER

Au sein du château médiéval de Saint Germain, à Gruyère en Suisse, Giger a créé en 1988 un musée rassemblant la plus grande collection de peintures, de sculptures, de meubles et de dessins cinématographiques, datant du début des années 1960 à sa mort en 2014.

Vous y trouverez aussi un bar. Des arcs squelettiques géants recouvrent le plafond voûté d’architecture initiale gothique, en lui donnant un aspect proche d’une cathédrale. Ici les arcs brisés propres à l’architecture gothique, sont remplacé par des arcs plein cintre dont la structure prend la forme des vertèbres d’une colonne vertébrale. La voute entre les arcs est assurée par ce qui peut s’apparenter à des côtes.

L’exercice de style va jusqu’à investir le mobilier du bar, les chaises et fauteuils se dotent de toutes les caractéristiques de vertébrés dépouillés de leur fonctions motrices. Le tout allié à une complexité influencée par un monde sous-marins qui n’est pas sans rappeler certains céphalopodes, donne la sensation au visiteur de pénétrer l’intérieur d’un organisme qui aurait colonisé les parois de l’édifice ancestral.

Pour un aperçu vidéo du muséum Giger Bar :

D’AUTRES ARTISTES AU STYLE « BIOMÉCANIQUE »

Metropolis de Dave McKean

D’autres artistes ont eu des influences dans l’art biomécanique. Dave McKean a exploré le corps humain par un mélange de peintures, de dessins et de collages. Le style peut rester sombre, les corps humains sont déformés, déconstruits, et dans certains tableau ils peuvent prendre une apparence très robotique.

Le site internet de Dave McKean : http://www.davemckean.com/portfolio/paintings/

Jean Fontaine, artiste français, crée des sculptures qui rejoignent le courant biomécanique en alliant souvent un corps humain où un animal, à des structures mécaniques. Le sculpteur dénonce un discours de fin du monde servi un peu trop facilement trop par certains. En ayant « peur de la peur », dit-il, Fontaine essaye de mettre de l’humain et de l’humour dans la technique en tournant ses sculptures  assez glauques en dérision.

Le site internet de Jean Fontaine : http://www.jeanfontaine.com/jeanfontaine.htm

Giger est décédé récemment en 2014, le lieu unique à Nantes lui a rendu hommage en 2017. Une exposition gratuite a questionné la place de son œuvre originale dans la création contemporaine. 

Son site internet : http://www.hrgiger.com

par Antoine Petiteaux-T2

Sources :

http://www.hrgiger.com

http://golem13.fr/giger-nantes/

http://www.hrgigermuseum.com/index2.php?option=home

http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18633906/

http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18633906/

http://www.issueno206.com/hr-giger-bar/

https://www.lejsl.com/loisirs/2011/10/08/un-monde-fantasmagorique

http://www.lelieuunique.com/evenement/h-r-giger/

http://www.stanislavgrof.com/wp-content/uploads/pdf/Visionary_World_Giger.pdf

http://www.shenji.free.fr/giger/intro_artistes.html

https://www.lejsl.com/loisirs/2011/10/08/un-monde-fantasmagorique

http://www.shenji.free.fr/giger/intro_artistes.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s